Accueil > Livres ésotériques > Templiers et Cathares > Le Dernier Comte Cathare
Le Dernier Comte Cathare

Le Dernier Comte Cathare

  • Auteur :

    Florence FERRARI

  • Editeur :

    Éditions Castelli

  • Date de parution :

    1 Janvier 2011

  • Référence SE :

    L7132

  • Code EAN :

    9782353170661

  • Hors stock
29.41 €
En rupture de stock.
• Livraison gratuite

Description

Ce roman souhaite avant tout ressusciter la culture d’Oc dévouée à l’esprit, si largement humaine avec ses valeurs axées sur l’amour, la tolérance et le culte de la femme. L’argument se déroule en Languedoc au XIIIème siècle et s’inspire de la vie du dernier comte de Toulouse, Raymond VII. C’est grâce à lui que son père - Raymond VI - au retour de l’exil reconquiert sa capitale. Raymond occupe Beaucaire où, à l’âge de dix-huit ans, il remporte sa première victoire contre Simon de Montfort. Son exemple fait tache d’huile et l’insurrection s’étend à maintes localités : c’est la reconquista. La guerre de libération va durer huit ans. Peu à peu, le jeune comte réussit à reconquérir tous les états que son père avait perdus. Mais le catharisme resserrant son emprise, le pape excomunie Raymond. À l’annonce de la nouvelle croisade, une véritable psychose s’empare de la population ; des signes d’allégeance envers le roi de France affluent. C’est sans compter sur Raymond qui engage les villes à poursuivre la lutte ; parviendra-t-il à les convaincre de relever les valeurs du Paradge méridional : « Honneur, Loyauté et Courage » ? L’amour qu’il porte à Serena, issue de la noblesse cathare, aidera Raymond à mieux appréhender ce qu’elle appelle « la vraie religion ». Malheureusement la jeune fille est contrainte à se marier pour sauver les terres de son père ruiné. Son époux qui hésite entre l’amour et la haine ira jusqu’à la séquestrer afin de la soustraire à l’influence du comte. Serena et Raymond parviendront-ils, malgré tout, à vivre leur amour dans ce contexte de guerres, de persécutions et de bûchers ou chaque jour relance une nouvelle angoisse pour qui n’est pas français et catholique… À côté du comte gravitent d’autres personnages ; Arnaud le chevalier troubadour amoureux d’Arbrissa d’origine juive, fille mère, Esclarmonde, « Parfaite » une de celles qui a le regard de l’âme et pour laquelle s’ouvriront, à Montségur, les portes de l’Éternel Présent…