Accueil > Livres ésotériques > Sciences > CYBERMONDES. Où tu nous mènes, Grand Frère ?
CYBERMONDES. Où tu nous mènes, Grand Frère ?

CYBERMONDES. Où tu nous mènes, Grand Frère ?

  • Auteur :

    Vahé Zartarian, Emile Noël

  • Editeur :

    Georg (Editeur)

  • Date de parution :

    29 Février 2000

  • Référence SE :

    L3827

  • Code EAN :

    9782825706855

  • En stock
17 €

Description

Sommes-nous aux portes de l'enfer ou dans l'antichambre du Paradis ? La science-fiction verrait-elle juste ? " 1984 ", " Le meilleur des mondes ", " Un bonheur insoutenable " ou " Matrix ", ce sera quoi, le monde demain ? Quel homme va émerger du mariage de la biologie et de l'informatique ? Comment trouver les interstices où se glisser pour éviter le décervelage et vivre encore en être humain ? Les Nouvelles Technologies de l'information envahissent notre vie, pour le meilleur et pour le pire.
Pour le meilleur selon des publicités racoleuses : avec Internet, le monde est à portée d'un clic de souris ; avec votre téléphone mobile, communiquez avec qui vous voulez, quand vous voulez, où vous voulez... Pour le pire pour tous ceux qui voient se profiler derrière toutes ces technologies les grandes oreilles de Big Brother, l'infâme Grand Frère qui surveille tout le monde tout le temps. Ces outils, que sont-ils au juste, comment fonctionnent-ils ? Vous devez les comprendre pour bien les utiliser et ne pas être " utilisé ", par eux. Et au-delà, quel est leur impact à long terme sur nos sociétés ? Sommes-nous destinés à nous perdre dans des cybermondes, où " réel " et " virtuel " s'emmêlent au point que l'on en perd ses repères ? Ou bien sommes-nous voués à vivre sous la menace constante d'un ou de plusieurs Big Brothers ? Ou quoi encore ? Où tout cela nous mène-t-il et pouvons-nous encore influer sur les futurs qui se préparent en ce moment même ? Telles sont quelques-unes des questions abordées dans cet ouvrage, dans un langage simple afin que chacun se réapproprie un débat d'où il a été exclu en étant trop souvent réduit à la seule fonction de consommateur.