Accueil > Livres ésotériques > Magie et sorcellerie > Grimoire des loups-garous - Suivi d'autres traités fameux de lycanthropie
Grimoire des loups-garous - Suivi d'autres traités fameux de lycanthropie

Grimoire des loups-garous - Suivi d'autres traités fameux de lycanthropie

  • Auteur :

    Edouard Brasey

  • Editeur :

    LE PRE AUX CLERCS

  • Date de parution :

    10 Juin 2010

  • Référence SE :

    L2033

  • Code EAN :

    9782842284107

  • Hors stock
19.26 €
En rupture de stock.

Description

Avec les vampires, les loups-garous, ou lycanthropes, sont l'un des mythes fantastiques les plus populaires.
Le thème de l'homme se changeant en animal sauvage, en l'occurence en loup, certains jours (notamment les nuits de Pleine Lune) remonte à l'Antiquité (mythe de Lycaon), et a traversé toutes les époques, marquant notamment le Moyen Age et la Renaissance, avec les procès en garouage (les loups-garous présumés étant considérés comme des sorciers). Plus près de nous, les loups-garous ont inspiré des auteurs comme Erckmann-Chatrian, Boris Viande, Roger Vitrac ou Claude Seignolle et surtout de nombreux réalisateurs de cinéma.
Il existe à ce jour une centaine de films d'horreur sur le sujet : Le Monstre de Londres (1935), La Malédiction du loup-garou, The Wolf Man, Wolf (avec Jack Nicholson), Hurlement, Underworld... pour n'en citer que quelques uns, et sans oublier la saga Twilight ! Ces oeuvres insistent souvent sur la rivalité originelle qui oppose vampires et loups-garous. Les premiers forment un clan aristocratique, tandis que les seconds sont davantage liés à leur instinct et à leur nature animale.
En réalité, les deux espèces se ressemblent par bien des aspects : leur lien avec le mal, la malédiction qui pèse sur eux, les morsures à connotation sexuelle... Ce grimoire, dans la lignée du Traité de vampirologie, révélera tout ce qu'il est indispensable de savoir au sujet des loups-garous et les moyens de s'en préserver. Les annexes sont constituées d'authentiques procès en garouage, où des hommes suspectés d'avoir dévoré des enfants ont été condamnés pour sorcellerie et brûlés sur le bûcher (Pierre Burgeot, Jean Grenier et Michel Verdun).