Accueil > Livres ésotériques > Bouddhisme > Le Mo de Manjushri - Méthode tibétaine de divination
Le Mo de Manjushri - Méthode tibétaine de divination

Le Mo de Manjushri - Méthode tibétaine de divination

  • Auteur :

    Jamgon Mipham, Jay Goldberg

  • Editeur :

    SATAS/IFS

  • Date de parution :

    3 Mai 2014

  • Référence SE :

    L16184

  • Code EAN :

    9782875140753

  • En stock
14.8 €

Description

De nombreuses formes de Mo sont utilisées au Tibet. La méthode présentée ici par le grand maître Jamgon Mipham vient des Tantras sacrés exposés par le Bouddha et doit son pouvoir à la puissance spirituelle et à la sagesse de Manjushri, le bodhisattva qui représente la connaissance transcendantale de tous les Bouddhas. C'est la parole de Manjushri, matérialisée dans son mantra sacré OM AH RA PA TSA NA DHI, et le caractère sacré de sa sagesse toute accomplissante qui permettent d'obtenir une réponse précise reflétant l'interaction des conditions en jeu dans une situation et l'issue de celle-ci.
Dans le "Manjushri Namasamgiti" (le Choral des noms de Manjushri), le Bouddha lui-même a exalté les grandes qualités de Manjushri et affirmé que le mantra de Manjushri, OM AH RA PA TSA NA DHI, était l'expression même de la sagesse de tous les êtres éveillés. C'est pourquoi, se fiant à la bénédiction compassionnée de Manjushri et à la puissance de son mantra, il ne faut avoir aucun doute sur le fait que c'est la sagesse de tous les êtres éveillés qui se manifeste lorsque vous lancez le dé.
Les deux traducteurs de l'édition anglaise (MO : Tibetan Divination System), Lobsang Dagpa et Jay Goldberg, ont étudié les Dharma à de nombreux niveaux, et leur compréhension des textes se retrouve clairement dans ce joli livre dont ils sont les auteurs. Cette traduction apporte au monde francophone un ouvrage de plus à l'ensemble attesté de plus en plus important de la littérature concernant le Tibet.
Le Mo a deux principales fonctions. Tout d'abord, c'est un système qui permet de nous aider à percevoir plus clairement une situation ou un événement. Deuxièmement, si nous l'utilisons pour les autres avec la motivation correcte d'accomplir un acte altruiste de don, comme l'ont fait à loisir de nombreux grands maîtres tibétains, c'est un système qui renforce notre pratique de la voie des bodhisattvas.
Le Mo a également une fonction secondaire. L'enseignement central le plus profond du Bouddha est le Pratitya Samutpada, que l'on peut traduire par origines interdépendantes ou production conditionnée. Cet enseignement explique simultanément l'essence de l'interdépendance des causes et conditions au niveau de la réalité relative de ce monde, et l'essence de la vacuité, ou absence de moi, au niveau de la réalité ultime.
Bien qu'il faille de diligents efforts de concentration et de lucidité pour atteindre la compréhension des origines interdépendantes, une méthode comme le Mo de Manjushri permet d'entrevoir l'interdépendance et le jeu des causes et effets dans le monde dans lequel nous vivons et peut, espérons-le, amener la personne à vouloir approfondir le sujet.