Accueil > Livres ésotériques > Amérindiens > Les fondateurs de l'Amérique. Depuis les premières migrations jusqu'à nos jours
Les fondateurs de l'Amérique. Depuis les premières migrations jusqu'à nos jours

Les fondateurs de l'Amérique. Depuis les premières migrations jusqu'à nos jours

  • Auteur :

    Francis Jennings

  • Editeur :

    Rocher (Editions du)

  • Date de parution :

    29 Octobre 2002

  • Référence SE :

    L10398

  • Code EAN :

    9782268044040

  • En stock
24.9 €
• Livraison gratuite

Description

Nous avons vécu sur cette terre depuis des milliers d'années avant le début des temps historiques. Si cette phrase d'un Indien pueblo résume la véritable histoire des Indiens d'Amérique, elle illustre aussi le long travail de recherches et la philosophie de Francis Jennings l'historien qui a le plus fait, et de la plus intelligente des façons, pour modifier notre vision habituelle des relations entre les indigènes américains et les envahisseurs européens. Cet ouvrage novateur décrit, depuis l'époque précolombienne jusqu'à nos jours, l'histoire, la vie, le destin des premiers habitants du sous-continent nord-américain. Pour l'auteur, les Européens ne " découvrirent " pas les terres inexploitées de l'Amérique : ils les envahirent puis massacrèrent et soumirent des peuples plus avancés qu'eux dans l'urbanisation et l'art de l'agriculture. Ces peuplades colonisèrent toutes les terres et toutes les îles des deux Amériques ; cependant, les rendant propices à la survie de l'homme en les couvrant d'ingénieux réseaux de pistes, de voies commerciales et de différents centres urbains, les Indiens, bien malgré eux, créèrent les infrastructures qui offrirent aux nouveaux venus toutes les facilités d'invasion et de conquête. Dans cette logique, l'auteur prend également en compte les structures tribales intrinsèques dont la nature excluait tout concept d'union et de stratégie de résistance. Fréquemment, par le biais des relations commerciales qu'ils nouèrent avec eux, les Indiens furent des pions utilisés par les envahisseurs. Pour atteindre leurs objectifs, ces derniers fabriquaient des inter-frontières et, se servant des tribus, s'octroyaient des territoires pour leurs Couronnes respectives. De fait, quand le nouvel empire des États-Unis se constitua et s'étendit vers l'Ouest, les populations indiennes furent absorbées par la force et broyées par cette nouvelle entité politique. Sachant éviter le romantisme mensonger et les outrances du néocolonialisme militant, Jennings, en allant jusqu'aux mondes indiens d'aujourd'hui, fait prendre au débat une hauteur peu commune sans tenter de faire entrer les faits dans des moules préconçus.